Curiosités Restos coups de coeur

Restaurant traditionnel La Tassée

30 novembre 2015
st-jacques marinées et granny smith

Dans le cadre du Festival de la Gastronomie organisé par le site de réservation en ligne La Fourchette, j’ai eu l’occasion de découvrir le restaurant la Tassée, situé en plein cœur de la presqu’île lyonnaise.

Je dois vous avouer que je vais rarement dans les restaurants typiquement lyonnais, appelés Bouchons, car je suis souvent déçue. En effet, trouver un bon restaurant traditionnel à Lyon n’est pas forcément une mince affaire… rapport qualité/prix, produits frais, plats fait maison, etc… Pas toujours facile de s’y retrouver !

Je vous emmène donc avec moi dans ma pérégrination culinaire du moment, qui m’a, dans l’ensemble, plutôt réjouie…

Gastronomie et savoir-faire dans ce restaurant traditionnel

Ce restaurant a tout d’abord le mérite de changer de carte régulièrement au rythme des saisons. Cela promet fraîcheur, qualité et saveur dans l’assiette. Les premiers menus (à 25€) proposent des plats traditionnels lyonnais comme la quenelle de brochet, le gâteau de volaille ou encore la volaille fermière. Le menu d’Ainay à 45 € est celui que j’ai dégusté. Ce dernier offre des saveurs classiques mais plus originales comme les saint-Jacques marinées au citron vert et sa julienne de Granny Smith, pour ne citer que l’entrée. Attention, si vous commencez à saliver ou que vous avez soudainement faim, n’hésitez pas à jeter un œil sur leur carte en ligne. Un menu à 58 € et à 81 € (ce dernier est servi pour l’ensemble des convives) sont également proposés. Il est aussi possible de choisir son entrée, plat et dessert à la carte.

Dans le menu d’Ainay, vous pourrez vous régaler d’un hors d’oeuvre, d’une entrée, d’un plat, d’une assiette de fromage et d’un dessert. Nous avons accompagné notre repas d’un excellent verre de vin (un Viognier pour moi et un Vacqueyras pour ma moitié).

Dans l’assiette, on se régale…

Dans une ambiance moderne et élégante, nous avons savouré notre repas qui a été servi avec soin et avec le sourire. Du velouté Dubarry, servi en hors d’oeuvre, jusqu’à la queue de lotte et sa polenta crémeuse avec une sauce Noilly Prat, tout était parfait. Des saveurs bien maîtrisées, une cuisson parfaite, un poisson tendre et goûtu et une polenta crémeuse comme je l’aime !

Ma petite déception vient du dessert, qui est selon moi en deçà de tout le reste. Le chou façon religieuse aux marrons et confit de cassis m’avait tout de suite fait de l’œil… Malheureusement, je n’ai pas été convaincue. Un petit craquelin sur le chou aurait été apprécié pour apporter un peu de croquant à ce dessert. La saveur du marron était peu prononcée et je n’ai pas particulièrement apprécié le mariage du cassis avec cette crème aux marrons.

Ma moitié, quant à elle, s’est régalée de son parfait glacé à l’Arquebuse et chaud froid de chocolat. Je dois dire que l’effet chaud du coulis versé sur le dôme glacé était très joli à regarder. Et au goût, la sauce chocolat était délicieuse et le parfait était très gourmand.

J’ai donc un avis plutôt mitigé sur les desserts. A vous de vous faire votre avis, bien entendu.

queue-de-lotte

canard cuisse et magret

Une adresse à conserver dans ses petits carnets !

Mise à part mon dessert, je suis très contente de ma soirée à la Tassée. Les plats étaient dans l’ensemble délicieux et très bien préparés. J’ai adoré les Saint-Jacques en carpaccio : les tranches étaient fines et fondantes… un vrai délice. Un produit aussi noble que la saint-Jacques se doit de recevoir les meilleurs soins ! Et je n’ai absolument pas été déçue. Le Chef Romain Borgeot offre ainsi une cuisine traditionnelle soignée, créative et de qualité.

Pour un repas en famille ou à deux, c’est selon moi,  une bonne adresse où se rendre. Chacun pourra trouver son bonheur selon ses goûts et ses envies.

Envie de recevoir mes derniers coups de coeur food ?  C’est par ici : Gardons le contact !

velouté dubarry

parfait glacé chocolat arquebuse

La Tassée

20 Rue de la Charité, 69002 Lyon
04 72 77 79 00

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire