Curiosités Restos coups de coeur

Les P’tits Pères vous accueillent bien volontiers…

20 janvier 2013
les ptits pères

Lyonnais et non-Lyonnais, si vous n’y êtes jamais allés, je vous invite à pousser la porte du restaurant-bistrot « Les P’tits Pères ». A peine entré, on peut déjà apprécier la décoration très traditionnelle et le respect pour les « anciens » de ce restaurant. Le chef, coiffé de sa toque, vient vers vous et vous accueille avec un grand sourire. Le menu proposé reste dans la tradition du bouchon, mais loin de ceux que l’on peut trouver dans le quartier du vieux Lyon, où les vrais bouchons se font de plus en plus rares. Alors, oui chez les P’tits Pères, il y a de la cochonnaille, de la quenelle… Mais en cuisine, on propose des recettes de tradition mises au goût du jour : des ravioles à l’estragon savoureuses, une quenelle aux Saint-Jacques bien gonflée et une crème brulée flambée à la mandarine…. Je vous laisse le plaisir de découvrir le reste de la carte par vous même, Les P’tits Pères se feront un plaisir de vous expliquer chaque plat avec passion. Amateurs de vin, vous serez d’ailleurs comblés par les propositions de plats.

De ce petit restaurant près de l’Opéra, on en ressort repu mais heureux ! Les quantités sont parfaites, ni trop ni trop peu. Beaucoup de générosité, d’amour de la cuisine et de respect pour la tradition. Un restaurant très chaleureux, au service du plaisir du client.

En duo, entre amis ou pour des retrouvailles en famille, c’est une excellente adresse ! Il est maintenant inscrit dans « mes petits carnets ». C’est sûr les P’tits pères, je reviendrai vous voir !

Un conseil : pensez à réserver, car c’est très vite complet ! Et notez que Les P’tis Pères speak English (Estaban, the waiter, speaks very well with a really good accent!)

Les P’tits Pères
23, rue de l’Arbre Sec 69001 Lyon


Agrandir le plan

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.